Formation assistante maternelle

Devenez Assistante
Maternelle sans stress

Je vous propose de vous aider sur :

Logo Mon Projet Assmat

Suivez mon programme en vidéo !

La formation d'assistante maternelle

C’est une étape indispensable permettant de bien appréhender le rôle de l’assistante maternelle et ses différentes responsabilités.

Lors de la première demande d'agrément, il est recommandé de participer aux séances d'information relatives à la profession d’assistante maternelle organisées par le Conseil Général.

Etape non obligatoire mais fortement conseillée, elle vous permettra d’être guidée dans votre orientation et de connaître les conditions d’exercice de ce métier.

Le déroulement de la formation initiale

L’obtention de l’agrément déclenche la procédure de formation. Le Conseil Général envoie une lettre de convocation à la future assistante maternelle dans les 3 mois suivant son acceptation.

La formation initiale est obligatoire (elle ne peut se faire ni par correspondance ni en cours du soir), totalement gratuite et étalée sur 2 semaines (6 heures par jour, du lundi au vendredi).

Toutefois, l’assistante maternelle est dispensée de formation si elle est titulaire :

  • Du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture.
  • Du CAP petite enfance.
  • D’un diplôme de niveau III dans le domaine de la petite enfance (ex : titre d’éducateur de jeunes enfants).

La formation peut avoir lieu dans une PMI, des locaux municipaux ou un centre départemental d’action sociale (CDAS).

La formation valide l’autorisation d’accueillir des enfants. Une attestation de suivi est donnée à chaque participante afin qu’elle puisse chercher son ou ses premiers employeurs.

En cas de non-participation de formation, l’assistante maternelle risque le retrait de l’agrément.

Le contenu des 60 premières heures de formation est très riche. Les principaux thèmes abordés sont les suivants :

  • Cadre juridique et institutionnel au sein de la profession.
  • Développement, éveil et besoins de l’enfant.
  • Santé et anatomie de l’enfant.
  • Nutrition, alimentation et diététique.
  • Activités et éducation.
  • Communication et relation avec les parents.
  • Qualité de vie dans son logement.
  • Prévention des accidents domestiques.

Les 60 heures suivantes de formation abordent les mêmes sujets en les approfondissant. Faite au cours des 2 premières années d’agrément, cette seconde session de formation permet de faire un retour sur expérience.

A la fin de la 2ème partie de la formation, l’assistante maternelle doit se présenter en candidat libre à l’épreuve du module 1 du CAP Petite Enfance (sans obligation de le valider).

L’inscription se fait auprès du rectorat de l’Académie dont elle dépend (attention à bien anticiper son inscription, la session d’examen se déroulant en fin d’année scolaire).

Si l’assistante maternelle ne se présente pas à l’examen, elle conserve son agrément durant 5 ans, mais ne pourra pas faire de demande de renouvellement.

La formation initiale apporte des bases communes et donne des méthodes au quotidien à chaque assistante maternelle. A la fin de cette période, elle se sent prête à accueillir parents et enfants au sein de son domicile.

DIF, VAE et plan de formation
Déroulement de la formation d'assistante maternelle

La formation ouvre la voie vers l’acquisition de nouvelles compétences avec la formation continue, à travers le droit individuel à la formation (DIF), le plan de formation et la validation des acquis d’expérience (VAE).

Le DIF

La formation continue est un droit pour toute assistante maternelle en exercice. Chaque année, elle cumule 24h de DIF qu’elle peut utiliser pour se former (dans la limite de 48 heures par an). L’IRCEM (Institution de Retraite Complémentaire des Employés de particuliers) est chargée de calculer les heures de DIF cumulées et utilisées. C’est l’assistante maternelle qui choisit la formation qui l’intéresse pour la soumettre aux parents employeurs. Elle peut se dérouler sur ou hors temps de travail.

Le plan formation

Dans le cadre du plan formation, l’assistante maternelle a le droit, en tant que membre de la branche professionnelle des assistants maternels du particulier employeur, à 48h de formation par an. C’est à l’employeur d’initier cette demande de formation.

Le salaire de l’assistante maternelle est maintenu : il est versé par les parents employeurs, qui sont ensuite remboursés par l’AGEFOS PME (Association pour la Gestion du Fonds d'assurance formation des Salariés des Petites et Moyennes Entreprises).

Les heures du plan formation permettent de valider une VAE (validation des acquis d’expérience) et de suivre une des formations de l’institut professionnalisé IPERIA.

Les évolutions de carrière
Les évolutions et perspectives de carrières assistante maternelle

En parallèle du métier d’assistante maternelle, il est possible d’envisager une reprise d’études via une formation à distance du CAP petite enfance (diplôme de niveau V), en bénéficiant d’une dispense du volet s’il a déjà été acquis.

La formation initiale est davantage qu’un temps d’apprentissage : elle ouvre vers une évolution professionnelle et développe des perspectives de carrière dans des structures d’accueil collectif (crèche ou halte-garderie) ou en tant qu’aide maternelle.

Afin de parvenir à exercer ces différents métiers, il est nécessaire de multiplier les actions de formation en cours d’exercice.

Le CAP petite enfance est une véritable opportunité. Il offre la possibilité de passer différents concours, comme celui d’aide-soignante, d’auxiliaire de puériculture et d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM).

Le titulaire du CAP petite enfance peut également poursuivre ses études vers un bac pro ASSP (accompagnement, soin et services à la personne) ou un bac pro AESM (accompagnement en établissement de santé et socio-médicaux).