Formation assistante maternelle

Devenez Assistante
Maternelle sans stress

Je vous propose de vous aider sur :

Logo Mon Projet Assmat

Suivez mon programme en vidéo !

Les qualités demandées à une assistante maternelle

L’assistante maternelle joue un rôle de référence auprès de l’enfant. Elle assure la transition lors de l’absence des parents, sans se substituer en rien à une maman.

Passionnant, le métier d’assistante maternelle peut être une vraie vocation ou un second souffle dans une carrière professionnelle. Toutefois, il reste accaparant et nécessite des qualités humaines, pour l’accueil de l’enfant durant une journée.

Les valeurs humaines de l’assistante maternelle

L’assistante maternelle doit développer une relation de proximité avec l’enfant, pour répondre au plus près à ses besoins. Pour être épanouie dans son métier, il est nécessaire de développer des qualités humaines, afin d’être au service du confort de l’enfant. Le fait d’être accessible avec une bonne communication est fondamental pour les relations avec les parents et se forger une bonne réputation.

La patience

Au cours d’une journée, elle peut être confrontée aux pleurs et aux caprices d’un enfant, ce qui peut engendrer du stress. Au contact permanent avec les enfants, elle doit être patiente et garder son calme, en toutes circonstances.

L’empathie

Lors d’une chute d’un enfant, suite à un cauchemar ou le chagrin de voir la maman partir, l’enfant doit sentir la compréhension de la personne chez qui il est accueilli. L’assistante maternelle est l’adulte référent lors de l’absence de la famille de bébé. Elle doit se montrer à la fois altruiste et aidante.

L'optimisme

Une assistante maternelle doit voir le bon côté des choses : les qualités de l’enfant et celles de parents. Il est fréquent que les parents confient leurs inquiétudes. L’ass mat doit être rassurante et chercher le positif d’une situation, afin d’avoir un rôle de soutien.

La flexibilité

Dans le secteur de la petite enfance, il faut s’adapter en permanence. Une ass mat peut accueillir un enfant de ses 3 mois à ses 3 ans mais elle peut avoir des contrats nettement plus courts. Les situations sont diverses. L’accueil peut ne commencer qu’aux 2 ans et ½ de l’enfant en périscolaire. Un enfant peut déménager. Une maman peut bénéficier d’un congé parental et interrompre l’accueil.

La capacité à travailler en autonomie

La plupart des professionnelles travaillent seules, à domicile, directement employées par les parents, ce qui peut entraîner un sentiment d’isolement professionnel.

La gestion relationnelle avec les parents employeurs

L'assistante maternelle doit établir une relation de confiance avec les parents. Avec discrétion, elle doit faire preuve de compréhension et respecter le secret professionnel. Elle peut être amenée à gérer des situations conflictuelles.

L’aptitude physique de l’assistante maternelle
Les qualités de l'assistante maternelle

Une bonne résistance physique est nécessaire pour exercer le métier d’assistante maternelle.

Selon les contrats de travail, la professionnelle peut travailler jusqu’à 50 heures par semaine ou faire régulièrement des heures complémentaires, selon le planning des parents. Elle peut donc avoir un temps de travail hebdomadaire très long, ce qui induit moins de temps de repos.

L’assistante maternelle doit faire beaucoup de transferts lit / chaise haute / poussette / siège auto, pour chaque enfant. Elle les change et les relève, en cas de chute.

Lors de l’apprentissage des premiers pas, une grande vigilance s’impose, ce qui peut entraîner une réelle fatigue.

L’enfant peut être une charge lourde, ce qui demande l’apprentissage des bons gestes et des postures adéquates pour préserver son corps.

En effet, toutes ces manipulations demandent une excellente résistance physique, sans problèmes articulaires ni douleurs au dos.

Des atouts relationnels pour créer un climat de confiance
Domicile de l'assistante maternelle

Si l’enfant passe au premier plan, il est indispensable d’avoir le même état d’esprit que les parents, qui ont des attentes légitimes. L’assistante maternelle, en tant que professionnelle de la petite enfance, doit avoir en tête que pour un parent, il n’est pas pas simple de confier son bébé 7 heures par jour à une personne inconnue, pour aller travailler.

L’assistante maternelle doit mettre en avant son statut de professionnelle de la petite enfance, auprès des parents. Elle doit, avant toute chose, répondre aux besoins primaires de l’enfant : alimentation, sommeil, hygiène. Toutefois, elle a un rôle éducatif à jouer. La professionnelle doit apporter une réponse éducative adaptée. Elle doit dire non de façon juste et mesurée.

Avant de s’engager avec un contrat de travail, il est préférable d’exposer son mode de vie. L’instauration d’un dialogue avec les parents est indispensable. Ces derniers sont totalement libres de choisir la professionnelle avec laquelle ils ont le plus de compatibilité sur différentes questions éducatives.

L’instauration d’un dialogue avec les parents est indispensable, afin de voir s’il y a une compatibilité sur différentes questions éducatives. L’ouverture d’esprit, le respect et la tolérance sont des qualités primordiales, pour accepter chaque famille telle qu’elle est, avec des habitudes de vie différentes.

L’assistante maternelle doit également avoir des qualités comptables, pour le calcul de sa rémunération et des notions en droit du travail. Il est possible de les acquérir, au cours de la formation, une fois l’agrément délivré. Une mauvaise gestion du salaire et des droits peut générer une source de conflit, avec les parents.