Formation assistante maternelle

Devenez Assistante
Maternelle sans stress

Je vous propose de vous aider sur :

Logo Mon Projet Assmat

Suivez mon programme en vidéo !

Le CAP petite enfance : préparation, diplôme et évolutions de carrière

Porte ouverte vers une évolution professionnelle, l'assistante maternelle a l'obligation de passer un module du CAP petite enfance sans l’obtenir.

Moyennant une sérieuse préparation en amont, elle peut aussi choisir de valider son expérience professionnelle en passant ce diplôme d’Etat dans sa totalité.

Quel que soit le choix de l’assistante maternelle, cette dernière doit passer, suite à la 2ème partie de la formation de 60 heures, l’unité professionnelle n°1 du CAP petite enfance, sans obligation de la valider.

L’épreuve obligatoire du CAP petite enfance

L’assistante maternelle peut choisir de valider son expérience professionnelle en passant un diplôme dans le domaine de la petite enfance.

Le CAP petite enfance offre une formation générale et pratique, que bon nombre d’assistantes maternelles passent en candidate libre, sans interruption d’activité.

Le diplôme peut être un réel atout pour ouvrir des perspectives de carrière, dans le secteur de l’aide à la personne ou dans la petite enfance.

La reprise d’études peut se faire à domicile, via une préparation à l’examen, via des ouvrages ou via des cours du soir.

Le module obligatoire “Prise en charge de l'enfant au domicile”

L’assistante maternelle doit impérativement se présenter à l’épreuve professionnelle 1, sans obligation de valider l’épreuve.

Ce module aborde plusieurs points essentiels, autour du bien-être et du confort de bébé. L’assistante maternelle étudie les besoins de l’enfant, la prévention, la sécurité de l’environnement, les soins d’hygiène, l’alimentation, l’éveil ainsi que les différents stades de développement de l’enfant.

Lors de la 2ème partie de la formation, plusieurs disciplines de l’unité “Milieu professionnel” sont étudiées, afin de préparer l’examen final : l’accueil, la communication, la prévention et l’environnement.

L’épreuve coefficient 4 se déroule en 2 parties sur 2 heures 15.

  • Une épreuve écrite d’1 heure 30 (notation sur 20) : une étude de cas à partir d’une situation concrète du quotidien d’une assistante maternelle. La candidate doit résoudre un cas pratique, en apportant des solutions et en répondant à des questions indépendantes sur les besoins de l’enfant (éveil, acquisition de l’autonomie, position éducative).
  • Un examen pratique de 45 minutes (sur 60 points) : une mise en scène d’une immersion à domicile, où l’assistante maternelle prend en charge un enfant. Elle doit prodiguer un soin d’hygiène et de confort, en respectant les techniques et la sécurité du bébé.

Le module CAP petite enfance "Prise en charge de l'enfant au domicile" est une première étape vers une professionnalisation accrue.

Le CAP Petite enfance par la validation des acquis de l'expérience

Une fois le module validé, il est possible de bénéficier de la VAE, qui est accessible à toutes les personnes ayant 3 ans d'expérience professionnelle dans le secteur de la petite enfance.

Ces 3 années correspondent à une expérience professionnelle ou à des activités bénévoles destinées aux 0 / 6 ans. Le fait d'avoir élevé ses propres enfants n’est pas considéré comme une expérience professionnelle prise en compte dans la cadre de la VAE.

Il faut s’adresser au rectorat pour entrer dans le cadre du dispositif de la VAE.

Programme et modalités pour obtenir le CAP petite enfance
L'épreuve pratique du CAP petite enfance

En cas de validation du module en lien avec la formation, l’assistante maternelle a la possibilité de passer le CAP petite enfance. Ce diplôme d’Etat de niveau V se prépare en 2 ans.

Complète, cette formation comprend différents modules généraux : français, mathématiques, histoire / géographie, éducation civique, physique / chimie et éducation physique et sportive.

Le programme est essentiellement fondé sur la pratique, avec des matières professionnelles comme la nutrition, la biologie, le développement de l’enfant, le cadre juridique (protection sociale et sanitaire en France, statut juridique de l’enfant et de la famille...) et l’entretien des locaux et des équipements.

La candidate peut bénéficier de dispenses d’épreuves. Si elle est déjà titulaire d'un autre CAP, BEP, BEPA, d’un baccalauréat ou d’une équivalence, elle peut être dispensée d’épreuves des matières générales et d’une ou de deux épreuves professionnelles (en fonction de son diplôme).

Si elle justifie d'une expérience professionnelle d’assistante maternelle de plus de 420 heures, elle est également dispensée du stage de 12 semaines en milieu professionnel.

De nombreux organismes de formation proposent des préparations au CAP petite enfance. En tant que candidate libre, il est nécessaire de s’inscrire dès septembre directement auprès du rectorat de l’Académie de sa région.

Les évolutions de carrière de l’assistante maternelle
La poursuite d'étude pour une assistante maternelle

4 voies sont possibles, pour changer d’orientation professionnelle :

L’entrée dans la vie active

La personne diplômée du CAP petite enfance peut s’occuper de la prise en charge des enfants au sein d’une structure de la petite enfance en tant qu’aide maternelle, agent d’accueil ou aide à l’auxiliaire de puériculture.

La préparation aux concours

La titulaire du CAP petite enfance a accès à 3 concours, à celui d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM), d’auxiliaire de puériculture et d’aide-soignante.

La poursuite des études

Suite à l’obtention de son CAP petite enfance, l’assistante maternelle peut préparer en 2 ans un BAC professionnel Accompagnement, soins et services à la personne option A (à domicile) ou option B (en structure) et ainsi travailler auprès d’enfants, de personnes âgées ou handicapées.

La spécialisation assistante familiale

Sans CAP petite enfance, l’assistante maternelle peut faire une demande d’agrément auprès du Conseil Général pour être assistante familiale. Cette spécialisation consiste à prendre en charge, à son domicile et 24 heures sur 24, des enfants retirés de leur famille et confiés aux services d’aide sociale à l’enfance.